Une utopie Etre écrivain en France -->

Livres
Essentiels

contact
utopie.pro écrivain

vente directe
écrivain éditeur

un nouveau portail pour notre utopie : amazoniens


Le combat pour vivre de sa plume sans sourire aux Malvy Filippeti et compagnie


En publiant "Amazoniens...
Ne sommes-nous pas
Nous-mêmes
Indiens des plus rares ?"
J'inaugure un nouveau site :

amazoniens.com.

Ne sommes-nous pas
Nous-mêmes
Indiens des plus rares ?

Nous qui vivons à la campagne et souhaitons continuer à écrire...

Des photos du Quercy (voir également http://www.quercy.pro) et des chroniques politiques...

Dont un retour sur "La petite Maurytanie"

La petite Maurytanie

En janvier 2007, je publiais (livre papier) "Montcuq : libérer la petite Maurytanie" dans "Global 2006". Le texte fut et reste abondamment présenté sur Internet. Aucune réaction officielle. J'ai parfois recroisé Daniel Maury. La dernière fois le 6 mars 2008 : il souhaitait poursuivre sa carrière, avec un nouveau mandat de conseiller général.
Je m'étais rendu une fois dans son bureau de maire de Montcuq, après qu'un employé communal n'ait pas respecté le droit de vendre des livres sur la voie publique, même les jours de marché, quand aucun décret local ne l'interdit. C'était le 25 juillet 2002. Il s'était voulu aimable, "de gauche"... Lui ayant alors proposé l'organisation d'un salon du livre, en partenariat avec salondulivre.net, j’avais compris son peu d'enthousiasme aux initiatives culturelles, son souhait que tout soit contrôlé par des inféodés... Peu après fut lancé un "festival de chansons" avec Daniel Maury sur les photos et en programmation les ami(e)s de l'organisateur. Mais c'est subventionné !

Montcuq, jeudi 6 mars 2008, "espace Animations", à partir de 21 heures, Daniel Maury, et sa suppléante Jeanine Ausset. Environ soixante assis. J’arrive quand le Conseiller Général en exercice s’avance vers le pupitre, il nomme sa remplaçante, Jeanine Ausset, maire de Saux, souhaite qu’elle ne le remplace pas ! Sans note, l'homme a des difficultés à justifier pourquoi elle est sa colistière. Il ne lui donnera pas la parole de la soirée, elle ne la prendra pas. Elle ne semble guère motivée... Il se dit d'ailleurs qu'elle serait plus proche de l'UMP que de la gauche... Je l’observe parfois : elle a l’air de ne pas apprécier son rôle de potiche. Pourquoi l’a-t-elle accepté ? Je pense : il sera intéressant d’observer quelles subventions Saux obtiendra si monsieur Maury est réélu.
Mentalement je l’imagine, monsieur Maury, dans un cercle restreint pester « avec ces conneries de parité, il fallait une femme et il n’y avait qu’elle comme maire dans ce canton, elle m'emmerde ! » (...)


Votre réaction à cette page

-- du 12 juillet 2013 à 18 : 38
par annabelle : je vous encourage vivement à continuer ce combat contre Martin Malvy dont je me suis renseigné sur le grand père depuis la lecture de votre livre... et effectivement, je vous soutiens



La page contact.

Les principaux livres de l'auteur.
 roman autobiographique ?
 Quand les familles sans toit...?
 guide auto-édition
sur le forum : ternoise
LIRE PROPOS et commentaires.